Bienvenue à Mimet

Bienvenue sur la Terre de Mimet, le plus haut village des Bouches-du-Rhône. Un village encore rural, forestier, bien protégé, bien préservé et bien géré. Vivre à Mimet est un privilège ! Jugez plutôt : 

Cette commune n'a aucun revenu industriel depuis la fermeture des mines au début du siècle. C'est une ville sans subside, mais qui est bourrée de courage. La mairie, en se serrant la ceinture, a eu l'audace de diminuer à 2 reprises ses impôts locaux en 2013 et en 2014 (cf.article la Provence). Une prouesse financière dans les concerts des augmentations d'impôts nationaux ! Tout le monde sait que les impôts augmentent lorsque les dépenses sont mal maîtrisées.

Mimet peut s'enorgueillir d'être une des communes de France qui ne participe pas à la dette souveraine de 2 milliards d'euros, puisque la mairie a remboursé tous les emprunts contractés avant 2001.

Depuis 15 ans, Mimet s'équipe et investit sans contracter aucun emprunt ! Tous les travaux, petits et grands, (carrefours, rues, parkings, gymnase, crèche, écoles, etc) sont réalisés sans endetter la commune auprès des banques. N'est-ce pas une performance ?

A Mimet, malgré les baisses des dotations de l'Etat, les dépenses sont très bien maitrisées, puisque les impôts communaux n'augmentent pas depuis 15 ans... C'est la meilleure des preuves d'une excellente gestion financière qui rend les autres très jaloux...

Mimet, le plus haut village des Bouches-du-Rhône, vient d'être consacré le meilleur élève du Pays d'Aix en fiscalité locale. 

 


 

Dans le cadre de l'élaboration de son Plan Local d'Urbanisme (PLU), par délibération n°2016/01 en date du 22 mars 2016 (ci-jointe), le Conseil Municipal a fixé de nouvelles modalités de concertation qui sont :

  • mise à disposition du public au Service Urbanisme de la Mairie aux heures d’ouverture, tant des documents préparatoires au PLU que d’un cahier destiné à recueillir les observations ou suggestions des administrés (il est rappelé que ceux-ci sont, même à l’issue de la première concertation, demeurés à la disposition des administrés) ;

  • organisation de deux réunions publiques dans un délai maximal d’un mois à compter du présent conseil municipal, l’une à la Salle des Fêtes du Village et l’autre à la Mairie Annexe des Moulières ;

  • affichage des modalités de concertation sur tous les panneaux d’information municipale ;

  • publication sur le site internet officiel de la Commune de Mimet.