Bienvenue à Mimet, plus haut village des Bouches-du-Rhône

    

Bienvenue à Mimet

Bienvenue sur la Terre de Mimet, le plus haut village des Bouches-du-Rhône. Un village encore rural, forestier, bien protégé, bien préservé et bien géré. Vivre à Mimet est un privilège ! Jugez plutôt : 

Cette commune n'a aucun revenu industriel depuis la fermeture des mines au début du siècle. C'est une ville sans subside, mais qui est bourrée de courage. La mairie, en se serrant la ceinture, a eu l'audace de diminuer à 2 reprises ses impôts locaux en 2013 et en 2014 (cf.article la Provence). Une prouesse financière dans les concerts des augmentations d'impôts nationaux ! Tout le monde sait que les impôts augmentent lorsque les dépenses sont mal maîtrisées.

Mimet peut s'enorgueillir d'être une des communes de France qui ne participe pas à la dette souveraine de plus de 2 milliards d'euros, puisque la mairie a remboursé tous les emprunts contractés avant 2001.

Durant 15 ans, la Commune de Mimet a investi sans contracter aucun emprunt ! 

A Mimet, malgré les baisses des dotations de l'Etat, les dépenses sont très bien maitrisées, puisque les impôts communaux n'augmentent pas depuis 18 ans... C'est la meilleure des preuves d'une excellente gestion financière qui provoque la jaloisie de certains...

Mimet, le plus haut village des Bouches-du-Rhône, a été consacré le meilleur élève du Pays d'Aix en fiscalité locale. 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

ATTESTATIONS DE DEPLACEMENT

Si vous souhaitez télécharger l'attestation de déplacement dérogatoire, cliquez-ici.

Si vous souhaitez télécharger le justificatif de déplacement professionnel, cliquez-ici.

Si vous souhaitez télécharger le justificatif de déplacement scolaire, cliquez-ici.

 

MESURES COVID 

Le port du masque dans le Département des Bouches-du-Rhône est obligatoire selon l'arrêté préfectoral du 30 octobre 2020.

Vous pouvez connaître les différentes mesures applicables dans les Bouches-du-Rhône, en consultant le tableau récapitulatif adressé par la Préfecture des Bouches-du-Rhône cliquez-ici

 

SOUTENONS LES COMMERCES DE PROXIMITE

En cette période de crise sanitaire, les petits commerces et artisans de notre village peuvent faciliter vos achats. N'hésitez donc pas à les contacter !

Pour exemple, l'entreprise "Votre Cave" située aux Fabres a fait savoir à la Mairie de Mimet qu'elle effectuait des livraisons.

 

 

 

 

Maintien des services de collecte et des déchèteries sur l’ensemble du territoire du Pays d’Aix

L’ensemble du service public de gestion des déchets du Pays d’Aix sera assuré dans les conditions habituelles. Les collectes des déchets ménagers et des emballages resteront assurées selon le calendrier habituel.

Toutes les déchèteries du territoire resteront ouvertes dans les conditions habituelles, sans prise de rendez-vous.

N'oubliez pas de vous munir de votre attestation de déplacement en cochant « convocation judiciaire ou administrative et pour se rendre dans un service public » (sous réserve d’indication contraire par les services de l’Etat).

 


 


Suite aux annonces de Monsieur le Président de la République et les incertitudes quant au périmètre d'application du couvre-feu, j'ai participé hier, jeudi 15 octobre, à une réunion sur l'instauration du couvre-feu organisée par Monsieur le Préfet. 

Les Communes non classées en alerte maximale, comme Mimet, ne devraient pas être soumises à ce couvre-feu ! Bien que j’ai défendu avec force cette position, cette analyse n’a pas été retenue par Monsieur le Préfet, qui a décidé que ce couvre-feu s’appliquait aux 92 Communes de la Métropole, dont Mimet !!  

C’est une incompréhension totale face à cette mesure qui assimile Marseille à des petites et moyennes Communes beaucoup moins impactées par le virus.

Cette décision insensée va pénaliser encore une fois notre vie déjà mise à mal par des mesures déconnectées de nos réalités.

Nous n’étions pas en alerte maximale, à partir de ce soir vendredi 16 octobre à minuit nous serons « en couvre-feu ».

Je vous demande de respecter les gestes barrières et le couvre-feu.

Le Maire, Georges Cristiani

Le 16 octobre 2020 à 11h

 


Distribution gratuite sel de déneigement

Une deuxième distribution du sel de déneigement aura lieu les jeudi 19, vendredi 20 et samedi 21 novembre 2020 de 8h30 à 11h45 à l'entrée de la zone de Puits Gérard.

Sur l'attestation vous pouvez cocher la case convocation judiciaire ou administrative et pour se rendre dans un service public. Vous pouvez noter à côté "distribution de sel de déneigement organisée par la Mairie de Mimet".

Afin de respecter les mesures sanitaires, nous vous remercions de venir avec un masque de protection.

Pensez à vous munir d'un justificatif de domicile (EDF, SIBAM...)


 

Déploiement de la Fibre Optique

Lundi 14 septembre, Monsieur le Maire et les Adjoints Bernard Montagna et Lordine Bélarbi ont reçu les responsables de SFR qui ont apportés quelques précisions sur le déploiement de la fibre.

SFR est mandaté par tous les fournisseurs Internet pour déployer la fibre sur la Commune.

Le réseau de fibre optique déployé par SFR est ouvert à tous les opérateurs. Le grand public comme les entreprises peuvent souscrire au fournisseur d'accès de leur choix.

La fibre suit le même cheminement que la câble téléphonique qu'il soit en souterrain ou en aérien.

A Mimet, les travaux de déploiement de la fibre ont débuté il y a environ un an et demi et sont toujours en cours.

SFR nous informe que 92 % de la Commune devrait être équipée de la fibre d'ici la fin de l'année.

Pour savoir si vous êtes éligible, vous devez contacter votre fournisseur par Internet ou téléphone. Touefois, si les réponses de votre fournisseur ne vous conviennent pas, vous pouvez en choisir un autre.

Pour être éligible, votre adresse postale doit être très précise et comporter le numéro et le nom de votre rue.

Il faut savoir aussi que les câbles téléphoniques anciens seront progressivement délaissés au profit de la fibre.

Enfin, si vous rencontrez de grosses difficultés pour la mise en place de la fibre à votre domicile, vous pouvez contacter la Mairie.

 

 

Mimet sur les medias nationaux !

Le maire a obtenu la sortie de Mimet de la liste des 27 communes des Bouches-du-Rhône pour lesquelles il a été prévu des mesures renforcées pour la Covid19 

Sur CNews, A la minute 7:

https://www.cnews.fr/emission/2020-09-16/le-jt-de-6h00-du-16092020-998843

Sur CNews, A la minute 8

https://www.cnews.fr/emission/2020-09-16/le-jt-de-7h00-du-16092020-998879

RTL, A la minute 3 

https://www.google.fr/amp/s/www.rtl.fr/actu/politique/les-infos-de-7h30-coronavirus-des-maires-denoncent-le-manque-d-informations-7800808263/amp

Europe1, A 30s

https://www.google.fr/amp/s/www.europe1.fr/politique/masque-obligatoire-la-colere-dun-maire-des-bouches-du-rhone-3992112.amp

FR3, A 50s

https://france3-regions.francetvinfo.fr/provence-alpes-cote-d-azur/emissions/jt-1920-provence-alpes

Cliquez-ici pour consulter l'article de FR3 du 15/09/20 "Mimet, Fuveau, Port St Louis... Des Maires dénoncent le manque de concertation" 

Cliquez-ici pour consulter l'article de FR3 du 15/09/20

"Respecter les gestes barrières, car il vaut mieux un masque qu'un reconfinement ! De 2 maux, il vaut mieux choisir le moindre..."

 

 

 


Notre mobilisation a payé ! Enfin Mimet est reconnu comme village sain !

Hier soir à 21h21, Monsieur le Préfet a publié un nouvel arrêté dans lequel Mimet a été retiré de la liste des communes soumises au renforcement des mesures sanitaires (cliquez-ici pour consulter l'arrêté)

Cette décision est logique car Mimet n’est pas une commune « infectée » : aucun cas de covid positif n’a été déclaré ni dans les écoles, ni à la crèche, ni au centre aéré, ni même dans l’Ehpad de la Commune !

Malgré cet assouplissement, je vous rappelle que le port du masque est obligatoire "dans toutes les autres communes, sur les marchés, aux abords des commerces et établissements scolaires (jusqu’à 50 mètres aux alentours), dans les commerces, dans les espaces extérieurs des zones commerciales, dans les espaces d’attente pour accéder à un transport en commun terrestre, fluvial ou maritime".

 


Notre village de Mimet a été honoré ce samedi 29 août 2020 par la présence de près de 100 maires des Bouches-du-Rhône. 

Lors de cette assemblée générale des maires présidée par Georges Cristiani, le nouveau Préfet de Région a tenu à être présent pour sa première visite protocolaire. Le nouveau Préfet, Christophe Mirmand, a fait part de sa grande satisfaction d'être reçu à Mimet, le plus haut village du département. 

Le Préfet de Police, Emmanuel Barbe, a quant à lui, assuré les maires de l'entier engagement de la Gendarmerie et de la Police Nationale. 

La Présidente du Conseil Départemental a renouvelé son appui aux communes et plus particulièrement son indéfectible soutien à Mimet. 

Maryse Joissains, Maire d'Aix en Provence, a été ravie de revoir le Château-Bas aussi bien entretenu, sans oublier de rappeler qu'elle l'avait vendu à la Mairie de Mimet à prix coûtant...

 

 


 

 

 

 

 

 

Félicitations à tous les lauréats des concours !

La Mairie de Mimet félicite les mimétains lauréats au Baccalauréat, notamment, ceux qui se sont manifestés en Mairie, à savoir : Andréa BORGHINO, Romain BETOIN et Martin HERCZEG.

 


Horaires de la Poste

A compter du lundi 28 septembre, le bureau de poste de Mimet reprendra ses horaires habituels, à savoir : du lundi au samedi inclus de 8h45 à 11h00

 


 

 

 


 

 


 

 


Déchets ménagers

Si vous effectuez des débroussaillements, la loi vous autorise à brûler mais uniquement les rémanents issus du débroussaillement.

 


La Mairie de Mimet inaugure ses boites à livres

Afin de favoriser le lien social et développer une démarche éco-citoyenne, la Mairie de Mimet met en place son projet « Boite à livres ».

Ces boites à livres sont une petite bibliothèque de rue, accessible à tous, où chacun peut déposer et emprunter des livres gratuitement, privilégiant ainsi l’accès à la culture.

Nous vous invitons à découvrir nos « boites à livres » devant la médiathèque aux Moulières, devant l'Ecole Communale de la Tour, au Hameau de la Diote et aux Fabres.

Bonne lecture à tous !

 

 


 

 

 


La Glacière de Mimet

En 1642 Mimet a eu le privilège de construire la première glacière de Provence. Louis XIII et Mazarin en personne ont signé une lettre patente pour son exploitation.

La glace produite sur place, grâce à une source et un bassin de congélation était stockée dans cette glacière (12 mètres de profondeur, 7 mètres de diamètre).

C’est un bâtiment industriel qui fonctionna de 1646 à la Révolution pour le plus grand plaisir des Marseillais et des Aixois qui pouvaient rafraîchir les vins (à 6° - 7°) et confectionner les sorbets et les jus de fruits. La glace était acheminée à travers l’Etoile jusqu’à la Débite, lieu de vente de la glace en limite de la Commune d’Allauch.

La Mairie de Mimet a débuté en 2015 la réfection de ce monument atypique, avec le soutien du Conseil Départemental des Bouches-du-Rhône.

  • A la Mairie, des fonctionnaires efficaces, et deux exceptions ...

Les services municipaux sont, aujourd'hui, particulièrement performants. Les agents assurent leurs tâches avec un grand engagement. Par le passé, il y a eu certains abus qui ne sont plus tolérés aujourd'hui, surtout dans un contexte de restructuration budgétaire.

A la Mairie de Mimet, on sait se serrer la ceinture, ainsi les excès ne sont plus tolérés.

A la Mairie de Mimet, deux fonctionnaires municipales sont régulièrement en maladie depuis fin 2012. Elles ont été embauchées au service municipal de l'entretien des écoles bien avant l'élection de l'équipe municipale actuelle, élue en 2001.

A la Mairie de Mimet, cette technique de mise en maladie était courante en 2002, après l'élection du Maire actuel.

Souvenez-vous, après la grande grève de la CGT en 2002, le principe était de bloquer la commune et de faire payer la Mairie pour des "maladies professionnelles"...

En effet, cette technique est à l'image de quelques autres fonctionnaires, tous membres du même syndicat, qui avaient pris "la feuille de maladie" en 2002 comme une opposante actuelle (ex-fonctionnaire de la Ville de Gardanne, qui avait été embauchée en 1980 à la Mairie de Mimet et qui était restée près de 6 années en maladie, payée par les contribuables communaux...). 

Il faut rappeler que les fonctionnaires municipaux ne sont pas payés par la sécurité sociale mais par les mairies. 

Ainsi, une fonctionnaire municipale vient d'attaquer la Mairie au tribunal pour des motifs variés comme "harcèlement" ou "non-respect des procédures" (saisine des comités médicaux,...).

Cette agent était absente et représentée par un avocat lors de l'audience.

M. le Maire de Mimet était, quant à lui, présent au Tribunal pour représenter la Mairie.

Le Juge du Tribunal a donné raison à la Mairie de Mimet. Ce qui prouve bien que la Mairie est de bonne foi.

Dans cette affaire, comme dans d'autres, la Mairie n'a pas fait appel à un avocat. Ce sont les services municipaux de Mimet qui ont assuré la défense de la Mairie et de l'argent public. 

La Mairie a gagné sans dépenser 1 euro d'argent public... et cette agent a été déboutée, comme en son temps, cette autre personne, également agent municipale, avait été déboutée pour avoir injustement accusé le maire de Mimet...

Heureusement que les fonctionnaires de la Mairie sont efficaces et consciencieux.


 

  • La Façade de La Mairie … 

Quelques personnes de l’opposition municipale, comme à leur habitude, ont encore répandu une nouvelle rumeur selon laquelle la devise de la République « Liberté Egalité Fraternité » avait disparu de la façade de la Mairie de Mimet. Pourtant ces mêmes personnes ne s’étaient pas inquiétées de l’absence de notre devise sur le fronton de la Mairie lorsqu’elles en étaient responsables…

Retour sur l’histoire de notre précieuse devise de la République qui avait été oubliée pendant plus d’un siècle…

Une Mairie sans sa devise « Liberté Egalité Fraternité » est comme un pays sans drapeau.

L’équipe municipale actuelle avait à cœur d’inscrire sur le fronton de la Mairie ces trois mots, pétris d’humanisme, qui fondent notre république. « Liberté Egalité Fraternité », trois mots indissociables, symboles de notre idéal républicain et qui ne sont pas de simples tatouages sur les façades des Mairies de France.

Les photos ci-après démontrent que les mensonges ne résistent pas aux faits.

 

 

 

 

 

Sur la façade étaient inscrits en lettres de ciment moulé « République Française », et « Mairie ». La devise de la République y était absente en 1900. Mais tout au long du 19ème siècle aucune municipalité n’avait tenté de remédier à cet oubli, y compris la municipalité communiste Chauvière qui avait pourtant rénové sa façade en 1999…

 

 

 

 

 

 

 

En 1999, les précédents dirigeants de la Mairie avaient encore oublié cette devise, symbole d’un peuple, lorsque la façade a été rénovée.

Pourtant ces trois mots soudent l'ensemble des Français autour des valeurs communes qui font de la France la nation qui est la nôtre.

Cette photo (ci-contre) prise lors de la grande grève des fonctionnaires municipaux CGT de 2002 prouve que la devise de la République était encore absente de la façade de la Mairie. En 1999, la mairie avait pourtant été rénovée et rehaussée par l’ancienne municipalité pour accueillir de nouveaux bureaux. A cette occasion la façade a été peinte en blanc, mais notre devise n’a toujours pas été inscrite et seuls les mots « République Française » et « Mairie » ont été badigeonnés.

 

 

 

 

 

 C’est au 21ème siècle, en 2004, que la devise a été inscrite en lettres d’or sur la façade de la Mairie de Mimet par la municipalité actuelle. Il aura fallu  attendre plus d’un siècle !

 A l’élection municipale de 2001, l’engagement avait été pris par la municipalité actuelle, fortement attachée aux valeurs républicaines, d’enrichir le fronton de  la mairie de la devise de la République. C’est le 14 Juillet de 2004, que la devise de la République a été enfin consacrée ! C’est en lettres d’or que la devise  « Liberté Egalité Fraternité » est apparue pour la première fois sur la façade de la mairie. Le regrettable oubli de 1999 a été enfin réparé, par la majorité  actuelle. Il était temps !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 En fin 2016, les travaux de façade de la mairie ont été entrepris pour la rénover totalement. Après 13 années d’intempéries Mimétaines toutes les lettres ont  été démontées pour être restaurées.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La façade de la Mairie a été la dernière des façades restaurées du centre village. Après l’église, les remparts du Château, le presbytère, la Maison de la Mémoire, l’ancienne Mairie, nous avons terminé les opérations de valorisation du centre-village par la Mairie actuelle.

Nous avons choisi de valoriser le travail des maçons et des artisans tailleur de pierres en ressuscitant les pierres de tailles trop longtemps masquées par des enduits peints. Ce travail long et fastidieux a permis de mettre à jour les pierres d’origine et de rendre au village son cachet d’antan, ajoutant ainsi de la valeur au patrimoine public de notre commune et aux patrimoines privés.

Les pierres taillées désormais apparentes s’harmonisent parfaitement avec nos paysages pour le plus grand plaisir des Mimétains et des promeneurs.

Aujourd’hui, la façade de la Mairie incruste ses pierres dans le futur et la devise « Liberté Egalité Fraternité » accompagnée des mots « Mairie » et « République Française » devraient orner encore, et pour les siècles prochains, la façade de la Mairie de Mimet, si la Métropole de Marseille ne vient pas dissoudre et manger notre belle commune de Mimet…

 

  La Façade de la Mairie après sa rénovation en 2017