Bienvenue à Mimet, plus haut village des Bouches-du-Rhône

 

[DON DE SANG / COVID-19]

Dans le contexte de l’épidémie du COVID-19, la collecte de sang doit se poursuivre pour répondre aux besoins des patients. Retrouvez donc les équipes de l’EFS le vendredi 22 mai dans la salle des fêtes de Mimet de 15h00 à 19h30 pour donner votre sang. Etant donnée la situation actuelle, des mesures de protection seront mises en place sur la collecte (distanciation, mesures barrières, gestion des flux etc.)

⚠️ UNIQUEMENT SUR RENDEZ-VOUS
Si vous avez présenté des symptômes grippaux dans les 15 derniers jours (fièvre, courbatures, toux, difficultés respiratoires) merci de reporter votre don. Si vous avez été en contact étroit avec un cas confirmé ou suspecté de COVID19, nous vous invitons également à reporter votre don 14 jours après la fin de l’exposition.

Pour réserver votre créneau →

http://www.resadon.fr/index.php/component/time_slot_registration/?task=viewEventSessions&eventId=17551&locationId=3650

Merci à tous pour votre mobilisation !

 

 


 

Mimétaines, Mimétains,

Une nouvelle distribution de masques gratuits débute aujourd’hui.

La Mairie de Mimet distribue deux masques lavables stériles dans vos boîtes aux lettres. Vous trouverez, ci-dessous, la lettre qui les accompagne ainsi qu’une petite vidéo explicative « mode d’emploi » pour utiliser ces masques correctement.

Bien dévoué.

Votre Maire, Georges Cristiani

 

 

 

 

 


 

 

Conditions réouverture Ecoles de Mimet

La haute administration de l’Education Nationale a envoyé un « Protocole Sanitaire » de 63 pages qui édicte des prescriptions draconiennes qui s’imposent aux mairies et aux enseignants pour la réouverture des écoles communales, le 11 mai prochain. 

Au-delà du principe de volontariat décidé par l’Etat qui s’applique aux parents d’élèves, et donc, qui les placent en responsabilité pour leur décision de faire rentrer leur enfant à l’école le 12 mai, je pense, en tant qu’ancienne responsable d’Association de Parents d’Elèves de Mimet : "Les Minots de Mimet", et nouvelle élue au conseil municipal depuis le 15 mars 2020, que les parents doivent connaitre les conditions qui sont prescrites dans « ce Protocole Sanitaire de l’Education Nationale qui doit être strictement appliqué » :

Au-delà de la sécurité, une journée « d’école » ne ressemblera en aucun cas à l’école d’avant. Elle sera contraignante pour les enfants, les familles, les personnels et les enseignants.

Les parents ne pourront plus rentrer dans l’école pour déposer leur enfant, il faudra le laisser à la personne en charge de l’accueil à la porte d’entrée de l’école maternelle communale de La Tour. (Avant de partir de la maison ils devront prendre leur température et veiller à un lavage soigneux des mains)

Les enfants seront assis seuls, en rangs (sans se faire face) à une table attribuée à laquelle ils resteront toute la journée à distance des autres enfants et de l’enseignant. L’enseignant ne pourra pas aider les enfants à moins d’un mètre de distance pour répondre aux difficultés scolaires, corriger les cahiers avec les enfants, pour faire les lacets, mais aussi, tout contact sera proscrit, le contact qui rassure, sécurise, protège et soigne. Les enfants seront confrontés à des rappels constants aux règles sanitaires de la part des enseignants s’ils ne respectent pas les gestes barrières et les distances de sécurité en récréation comme en classe.

Tout ce qui est valorisé comme source d’apprentissage : le partage, le contact, les échanges deviendra menaçant. Il faudra faire comprendre aux enfants que tout ce qu’ils font habituellement est potentiellement dangereux : prêter un crayon ou un jouet à son copain, jouer ensemble, faire un câlin pour consoler son ami qui est tombé, chuchoter à l’oreille, donner la main à un camarade de classe pour se mettre en rang …

Les enfants n’auront pas non plus accès au matériel collectif de la classe : livres, jeux d’enfants, jeux de société, ballons, vélos, petit matériel de manipulation d’apprentissage, matériel de sport. Les jeux collectifs et de contact seront interdits, les passages aux toilettes réglementés, de même que le lavage des mains répété systématiquement à de nombreuses reprises tout au long de la journée.

Dans de telles conditions, ce n’est pas une école, mais une garderie où les enfants seront détenus.

La municipalité de Mimet, face à ces directives impossibles à respecter pour des enfants, a été contrainte de ne pas ouvrir les écoles communales le 11mai. Elle demande un assouplissement de ces règles, ce qui na pas été accepté par les autorités. La municipalité de Mimet, dont je fais partie, considère qu’elle a une responsabilité morale envers la population dont elle a la charge et qu’il est de son devoir de préserver les enfants, les parents et les grands-parents d’élèves de Mimet.

Nathalie Margaillan, ancienne déléguée de parents d'élèves de Mimet et conseillère municipale depuis le 15 mars 2020

 

Sixième distribution de masques gratuits : samedi 23 mai à 10h sur le parking de la Tour

Un grand bravo et un grand merci à l’équipe de Brigitte Barouh, présidente de l’association Crea verre à soie, ainsi qu’à tous nos bénévoles de Mimet qui ont déjà permis la fabrication de 1 460 masques en tissu et 5 distributions, le mardi 14, le vendredi 17, le vendredi 24 avril, le vendredi 1er et le samedi 9 mai sur le parking de La Tour.

La Mairie distribue ces masques 100 % mimétains sur le parking de la Tour, où les conditions des distances physiques sont scrupuleusement respectées.

Notre mobilisation ne doit pas faiblir et toutes les bonnes volontés sont les bienvenues pour continuer nos efforts pour préserver Mimet de ce virus.

Nul besoin d’être couturière pour pouvoir aider ! En plus des dons de tissus, molleton, polaire et élastiques dont nous avons besoin, des petites mains pour les ateliers de découpe et de pliage des tissus soulageraient nos couturières.

Attention, ces masques lavables « Made in Mimet » ne sont pas des masques FFP2 ou des masques chirurgicaux, mais en attendant ce que l’état nous promet, c’est mieux que rien pour nous protéger des projections…

Si vous souhaitez nous aider, merci de contacter Brigitte Barouh par mail à : srebrnikb@hotmail.com

La prochaine distribution de masques aura lieu samedi 23 mai à 10 heures sur le parking de la Tour (Pensez à vous munir d'une attestation de domicile ou d'une carte d'identité).

Les autres distributions seront annoncées sur ce site www.mimet.fr

Dites-le autour de vous, les informations officielles sont sur le site de la Mairie www.mimet.fr

Je compte sur vous !

Votre Maire, Georges Cristiani

    

 

 

 

Bienvenue à Mimet

Bienvenue sur la Terre de Mimet, le plus haut village des Bouches-du-Rhône. Un village encore rural, forestier, bien protégé, bien préservé et bien géré. Vivre à Mimet est un privilège ! Jugez plutôt : 

Cette commune n'a aucun revenu industriel depuis la fermeture des mines au début du siècle. C'est une ville sans subside, mais qui est bourrée de courage. La mairie, en se serrant la ceinture, a eu l'audace de diminuer à 2 reprises ses impôts locaux en 2013 et en 2014 (cf.article la Provence). Une prouesse financière dans les concerts des augmentations d'impôts nationaux ! Tout le monde sait que les impôts augmentent lorsque les dépenses sont mal maîtrisées.

Mimet peut s'enorgueillir d'être une des communes de France qui ne participe pas à la dette souveraine de plus de 2 milliards d'euros, puisque la mairie a remboursé tous les emprunts contractés avant 2001.

Durant 15 ans, la Commune de Mimet a investi sans contracter aucun emprunt ! 

A Mimet, malgré les baisses des dotations de l'Etat, les dépenses sont très bien maitrisées, puisque les impôts communaux n'augmentent pas depuis 18 ans... C'est la meilleure des preuves d'une excellente gestion financière qui provoque la jaloisie de certains...

Mimet, le plus haut village des Bouches-du-Rhône, a été consacré le meilleur élève du Pays d'Aix en fiscalité locale. 

 


Evènements et manifestations culturelles

L’Etat d’urgence décidé par le Gouvernement est prolongé jusqu’au 10 juillet 2020.

Nous sommes contraints d’annuler toutes les manifestations et spectacles.


 

 

 


 


Suite aux discussions intervenues entre Georges Cristiani, Maire de Mimet, et la Direction de La Poste, le bureau de Poste de Mimet est désormais ouvert :

Horaires : Lundi, Mardi, Mercredi, Jeudi et Vendredi de 14h à 16h15.

 


 

              

 


Cliquez-ici pour télécharger la fiche de renseignements

 


Sixième distribution de masques gratuits : samedi 23 mai à 10h sur le parking de la Tour

Un grand bravo et un grand merci à l’équipe de Brigitte Barouh, présidente de l’association Crea verre à soie, ainsi qu’à tous nos bénévoles de Mimet qui ont déjà permis la fabrication de 1 460 masques en tissu et 5 distributions, le mardi 14, le vendredi 17, le vendredi 24 avril, le vendredi 1er et le samedi 9 mai sur le parking de La Tour.

La Mairie distribue ces masques 100 % mimétains sur le parking de la Tour, où les conditions des distances physiques sont scrupuleusement respectées.

Notre mobilisation ne doit pas faiblir et toutes les bonnes volontés sont les bienvenues pour continuer nos efforts pour préserver Mimet de ce virus.

Nul besoin d’être couturière pour pouvoir aider ! En plus des dons de tissus, molleton, polaire et élastiques dont nous avons besoin, des petites mains pour les ateliers de découpe et de pliage des tissus soulageraient nos couturières.

Attention, ces masques lavables « Made in Mimet » ne sont pas des masques FFP2 ou des masques chirurgicaux, mais en attendant ce que l’état nous promet, c’est mieux que rien pour nous protéger des projections…

Si vous souhaitez nous aider, merci de contacter Brigitte Barouh par mail à : srebrnikb@hotmail.com

La prochaine distribution de masques aura lieu samedi 23 mai à 10 heures sur le parking de la Tour (Pensez à vous munir d'une attestation de domicile ou d'une carte d'identité).

Les autres distributions seront annoncées sur ce site www.mimet.fr

Dites-le autour de vous, les informations officielles sont sur le site de la Mairie www.mimet.fr

Je compte sur vous !

Votre Maire, Georges Cristiani

 


Mes chères Mimétaines, mes chers Mimétains,


En cette période difficile, vous devez savoir que tous les élus et tous les agents municipaux indispensables à la continuité de l’action municipale sont au travail. D’autres agents sont en télétravail depuis leur domicile et ceux qui sont à la Mairie, avec deux élus de permanence, veillent au strict respect des gestes barrières.
Mon équipe et moi-même sommes donc toujours en place et très mobilisés pour vous accompagner dans cette dure épreuve sanitaire.


Des rumeurs ont circulé sur la fermeture de la Mairie. C’est faux ! 


Mes chères Mimétaines, mes chers Mimétains, sachez qu’il n’en est rien, la Mairie fonctionne ! Depuis le confinement, nous maintenons une présence active à la Mairie de Mimet et sur demande téléphonique, nous pouvons vous délivrer à la Mairie centrale des bons de secours, des autorisations de passage, … et tout autre document administratif dont vous auriez besoin en urgence.


Sachez également que nous assurons une permanence téléphonique du lundi au samedi de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 17h.


Pour les seniors isolés, nous procédons quotidiennement au portage de courses. Pour nous assurer de leur meilleur état, nous téléphonons aux personnes isolées et âgées de plus de 80 ans, qui ont bien voulu nous en faire la demande et nous laisser leur téléphone.


Mon équipe et moi-même sommes mobilisés pour vous accompagner dans cette épreuve de confinement, je vous propose de nous joindre :
- par courriel : mimet.mairie@wanadoo.fr
- par téléphone : 04 42 12 62 42


Informez-vous sur :
- le site officiel : www. mimet.fr
- les panneaux d’affichage


Votre Maire, Georges Cristiani

 


 

 

 


Déchets ménagers

Si vous effectuez des débroussaillements, la loi vous autorise à brûler mais uniquement les rémanents issus du débroussaillement.

 


La Mairie de Mimet inaugure sa boite à livres

Afin de favoriser le lien social et développer une démarche éco-citoyenne, la Mairie de Mimet met en place son projet « Boite à livres ».

Cette boite à livres est une petite bibliothèque de rue, accessible à tous, où chacun peut déposer et emprunter des livres gratuitement, privilégiant ainsi l’accès à la culture.

Nous vous invitons tous à découvrir notre « boite à livres » devant la médiathèque aux Moulières et à la faire vivre en participant à ces échanges.

Bonne lecture à tous !

 

 


 

 

 


La Glacière de Mimet

En 1642 Mimet a eu le privilège de construire la première glacière de Provence. Louis XIII et Mazarin en personne ont signé une lettre patente pour son exploitation.

La glace produite sur place, grâce à une source et un bassin de congélation était stockée dans cette glacière (12 mètres de profondeur, 7 mètres de diamètre).

C’est un bâtiment industriel qui fonctionna de 1646 à la Révolution pour le plus grand plaisir des Marseillais et des Aixois qui pouvaient rafraîchir les vins (à 6° - 7°) et confectionner les sorbets et les jus de fruits. La glace était acheminée à travers l’Etoile jusqu’à la Débite, lieu de vente de la glace en limite de la Commune d’Allauch.

La Mairie de Mimet a débuté en 2015 la réfection de ce monument atypique, avec le soutien du Conseil Départemental des Bouches-du-Rhône.

  • A la Mairie, des fonctionnaires efficaces, et deux exceptions ...

Les services municipaux sont, aujourd'hui, particulièrement performants. Les agents assurent leurs tâches avec un grand engagement. Par le passé, il y a eu certains abus qui ne sont plus tolérés aujourd'hui, surtout dans un contexte de restructuration budgétaire.

A la Mairie de Mimet, on sait se serrer la ceinture, ainsi les excès ne sont plus tolérés.

A la Mairie de Mimet, deux fonctionnaires municipales sont régulièrement en maladie depuis fin 2012. Elles ont été embauchées au service municipal de l'entretien des écoles bien avant l'élection de l'équipe municipale actuelle, élue en 2001.

A la Mairie de Mimet, cette technique de mise en maladie était courante en 2002, après l'élection du Maire actuel.

Souvenez-vous, après la grande grève de la CGT en 2002, le principe était de bloquer la commune et de faire payer la Mairie pour des "maladies professionnelles"...

En effet, cette technique est à l'image de quelques autres fonctionnaires, tous membres du même syndicat, qui avaient pris "la feuille de maladie" en 2002 comme une opposante actuelle (ex-fonctionnaire de la Ville de Gardanne, qui avait été embauchée en 1980 à la Mairie de Mimet et qui était restée près de 6 années en maladie, payée par les contribuables communaux...). 

Il faut rappeler que les fonctionnaires municipaux ne sont pas payés par la sécurité sociale mais par les mairies. 

Ainsi, une fonctionnaire municipale vient d'attaquer la Mairie au tribunal pour des motifs variés comme "harcèlement" ou "non-respect des procédures" (saisine des comités médicaux,...).

Cette agent était absente et représentée par un avocat lors de l'audience.

M. le Maire de Mimet était, quant à lui, présent au Tribunal pour représenter la Mairie.

Le Juge du Tribunal a donné raison à la Mairie de Mimet. Ce qui prouve bien que la Mairie est de bonne foi.

Dans cette affaire, comme dans d'autres, la Mairie n'a pas fait appel à un avocat. Ce sont les services municipaux de Mimet qui ont assuré la défense de la Mairie et de l'argent public. 

La Mairie a gagné sans dépenser 1 euro d'argent public... et cette agent a été déboutée, comme en son temps, cette autre personne, également agent municipale, avait été déboutée pour avoir injustement accusé le maire de Mimet...

Heureusement que les fonctionnaires de la Mairie sont efficaces et consciencieux.


 

  • La Façade de La Mairie … 

Quelques personnes de l’opposition municipale, comme à leur habitude, ont encore répandu une nouvelle rumeur selon laquelle la devise de la République « Liberté Egalité Fraternité » avait disparu de la façade de la Mairie de Mimet. Pourtant ces mêmes personnes ne s’étaient pas inquiétées de l’absence de notre devise sur le fronton de la Mairie lorsqu’elles en étaient responsables…

Retour sur l’histoire de notre précieuse devise de la République qui avait été oubliée pendant plus d’un siècle…

Une Mairie sans sa devise « Liberté Egalité Fraternité » est comme un pays sans drapeau.

L’équipe municipale actuelle avait à cœur d’inscrire sur le fronton de la Mairie ces trois mots, pétris d’humanisme, qui fondent notre république. « Liberté Egalité Fraternité », trois mots indissociables, symboles de notre idéal républicain et qui ne sont pas de simples tatouages sur les façades des Mairies de France.

Les photos ci-après démontrent que les mensonges ne résistent pas aux faits.

 

 

 

 

 

Sur la façade étaient inscrits en lettres de ciment moulé « République Française », et « Mairie ». La devise de la République y était absente en 1900. Mais tout au long du 19ème siècle aucune municipalité n’avait tenté de remédier à cet oubli, y compris la municipalité communiste Chauvière qui avait pourtant rénové sa façade en 1999…

 

 

 

 

 

 

 

En 1999, les précédents dirigeants de la Mairie avaient encore oublié cette devise, symbole d’un peuple, lorsque la façade a été rénovée.

Pourtant ces trois mots soudent l'ensemble des Français autour des valeurs communes qui font de la France la nation qui est la nôtre.

Cette photo (ci-contre) prise lors de la grande grève des fonctionnaires municipaux CGT de 2002 prouve que la devise de la République était encore absente de la façade de la Mairie. En 1999, la mairie avait pourtant été rénovée et rehaussée par l’ancienne municipalité pour accueillir de nouveaux bureaux. A cette occasion la façade a été peinte en blanc, mais notre devise n’a toujours pas été inscrite et seuls les mots « République Française » et « Mairie » ont été badigeonnés.

 

 

 

 

 

 C’est au 21ème siècle, en 2004, que la devise a été inscrite en lettres d’or sur la façade de la Mairie de Mimet par la municipalité actuelle. Il aura fallu  attendre plus d’un siècle !

 A l’élection municipale de 2001, l’engagement avait été pris par la municipalité actuelle, fortement attachée aux valeurs républicaines, d’enrichir le fronton de  la mairie de la devise de la République. C’est le 14 Juillet de 2004, que la devise de la République a été enfin consacrée ! C’est en lettres d’or que la devise  « Liberté Egalité Fraternité » est apparue pour la première fois sur la façade de la mairie. Le regrettable oubli de 1999 a été enfin réparé, par la majorité  actuelle. Il était temps !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 En fin 2016, les travaux de façade de la mairie ont été entrepris pour la rénover totalement. Après 13 années d’intempéries Mimétaines toutes les lettres ont  été démontées pour être restaurées.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La façade de la Mairie a été la dernière des façades restaurées du centre village. Après l’église, les remparts du Château, le presbytère, la Maison de la Mémoire, l’ancienne Mairie, nous avons terminé les opérations de valorisation du centre-village par la Mairie actuelle.

Nous avons choisi de valoriser le travail des maçons et des artisans tailleur de pierres en ressuscitant les pierres de tailles trop longtemps masquées par des enduits peints. Ce travail long et fastidieux a permis de mettre à jour les pierres d’origine et de rendre au village son cachet d’antan, ajoutant ainsi de la valeur au patrimoine public de notre commune et aux patrimoines privés.

Les pierres taillées désormais apparentes s’harmonisent parfaitement avec nos paysages pour le plus grand plaisir des Mimétains et des promeneurs.

Aujourd’hui, la façade de la Mairie incruste ses pierres dans le futur et la devise « Liberté Egalité Fraternité » accompagnée des mots « Mairie » et « République Française » devraient orner encore, et pour les siècles prochains, la façade de la Mairie de Mimet, si la Métropole de Marseille ne vient pas dissoudre et manger notre belle commune de Mimet…

 

  La Façade de la Mairie après sa rénovation en 2017