Bienvenue à Mimet

Bienvenue sur la Terre de Mimet, le plus haut village des Bouches-du-Rhône. Un village encore rural, forestier, bien protégé, bien préservé et bien géré. Vivre à Mimet est un privilège ! Jugez plutôt : 

Cette commune n'a aucun revenu industriel depuis la fermeture des mines au début du siècle. C'est une ville sans subside, mais qui est bourrée de courage. La mairie, en se serrant la ceinture, a eu l'audace de diminuer à 2 reprises ses impôts locaux en 2013 et en 2014 (cf.article la Provence). Une prouesse financière dans les concerts des augmentations d'impôts nationaux ! Tout le monde sait que les impôts augmentent lorsque les dépenses sont mal maîtrisées.

Mimet peut s'enorgueillir d'être une des communes de France qui ne participe pas à la dette souveraine de plus de 2 milliards d'euros, puisque la mairie a remboursé tous les emprunts contractés avant 2001.

Durant 15 ans, la Commune de Mimet a investi sans contracter aucun emprunt ! 

A Mimet, malgré les baisses des dotations de l'Etat, les dépenses sont très bien maitrisées, puisque les impôts communaux n'augmentent pas depuis 15 ans... C'est la meilleure des preuves d'une excellente gestion financière qui rend les autres très jaloux...

Mimet, le plus haut village des Bouches-du-Rhône, vient d'être consacré le meilleur élève du Pays d'Aix en fiscalité locale. 


Actualités

 

 

La Mairie de Mimet organise les Olympiades Mimétaines du 23 au 27 juillet 2018

 




 

Après le brusque départ de Monsieur Gilbert Mille, Doyen de Faculté, Conseiller Municipal de Mimet depuis 2001, nous venons d’apprendre la disparition, hier, de Monsieur Bernard Duplessy, Professeur émérite, Conseiller Municipal de Mimet depuis 2014.

Le Conseil Municipal regrette la perte de ces deux personnalités qui ont laissé à Mimet une empreinte indélébile.

 


Participation citoyenne – Voisins Vigilants : Comment être membre de l’opération officielle ?

Pour davantage de sécurité sur le territoire communal, le réseau « Participation Citoyenne » a été mis en place par la Mairie de Mimet et la Gendarmerie, en 2015.

Si vous souhaitez faire partie de ce réseau, n’hésitez pas à transmettre votre demande à Monsieur le Maire. Votre candidature sera présentée à la Gendarmerie. Après validation par Monsieur le Préfet de Police, vous participerez à cette opération en étant un référent identifié par les autorités et Forces nationales de Sécurité, susceptible de les informer immédiatement sur des situations inhabituelles dont vous serez le témoin.

Votre identité ne sera pas publiée.

Seul le dispositif « Participation Citoyenne » est officiel et agréé par la Préfecture de Police et la Gendarmerie.

Ne confondez pas avec l’opération commerciale « Voisins vigilants et solidaires ». La seule organisation officielle est : « Participation Citoyenne », agréée par la Préfecture de Police, la Gendarmerie et la Mairie de Mimet.

Ces panneaux ont été installés sur la Commune de Mimet :

 


Hommage aux victimes de l'attaque terroriste du 23 mars 2018

Conformément aux directives nationales, les drapeaux sur les bâtiments publics doivent être mis en berne, aujourd’hui, 28 mars 2018.

Mimet respecte d’autant mieux cette consigne puisque nos drapeaux sont en berne depuis le dimanche 25 mars 2018 en hommage aux victimes de l’attaque terroriste de Carcassonne et de Trèbes du 23 mars 2018.

 


Le Maire rend hommage au Lieutenant-Colonel Arnaud Beltrame

C’est avec émotion que nous avons appris le décès du Lieutenant-Colonel Arnaud Beltrame.

Mimet s’associe aux forces de Gendarmerie et à l’Etat pour rendre un vibrant hommage à cet homme, « parti en héros », qui a fait preuve d’un sens du devoir et du sacrifice exemplaire.

Au nom de la population de Mimet, je salue cet acte de bravoure et son patriotisme sans faille qui ont permis de sauver des vies et qui rappellent qu’il ne faut jamais plier face à la barbarie.

Toutes les pensées des habitants de Mimet accompagnent sa famille en ce moment de grande tristesse.

Les drapeaux de la Commune ont été mis en berne ce week-end pour également saluer les représentants des forces de l’ordre de la République qui combattent le terrorisme.

 

Georges Cristiani

Maire de Mimet (SE)

 

 


 

 

 

 

 



 

 



 

 

La Commune de Mimet souhaite que les Mimétains bénéficient d’un accès au droit de proximité. Les Mimétains peuvent, désormais, consulter, une fois par mois, l'avis d'un Notaire.

Cette permanence juridique aura lieu le dernier jeudi du mois (sauf pendant les vacances scolaires de Pâques, de Noël ainsi que durant le mois de Juillet et d’Août) de 9h30 à 12h30 au Service Urbanisme de la Mairie de Mimet.

Merci de prendre rendez-vous préalablement en Mairie de Mimet.

 



 

 



 

 







 

Rappel règlementaire sur la circulation des véhicules à moteur

 

Plusieurs mimétains se plaignent des désagréments subis par des véhicules à moteur de type motocross et quad sur les sentiers de randonnée et à proximité des habitations.

L’article L362-1 du Code de l’environnement règlemente la circulation des véhicules à moteur : « en vue d'assurer la protection des espaces naturels, la circulation des véhicules à moteur est interdite en dehors des voies classées dans le domaine public routier de l'Etat, des départements et des communes, des chemins ruraux et des voies privées ouvertes à la circulation publique des véhicules à moteur ».

Un arrêté du Maire du 7 août 2002 réglemente, quant à lui, les nuisances sonores des véhicules à moteur.

La Mairie de Mimet procède à la mise en place de panneaux d’interdiction communaux en espérant que ces problèmes d’incivisme s’arrêtent enfin.

Compte tenu des incivilités et des abus, de plus en plus fréquents, des contraventions seront dressées.

 





Permis de Conduire internationaux 

 

A compter du 11 septembre, la sous-préfecture d'Aix-en-Provence n'est plus compétente pour traiter les dossiers de demandes de permis de conduire international.

C'est le Centre d'expertise et de ressource des titres (CERT) de Nantes qui récupère la compétence pour pour délivrer un permis international ou pour procéder à l’échange d'un permis de conduire étranger pour tout le territoire national, sauf Paris.

La procédure de demande de permis international est explicitée sur le site internet : https://permisdeconduire.ants.gouv.fr/

Pour connaître les modalités d’obtention d’un permis de conduire international ou les échanges de permis étrangers, vous pouvez également vous connecter sur le site internet : http://www.bouches-du-rhone.gouv.fr rubrique démarches administratives, qui précise les modalités de constitution et d’envoi de la demande auprès du CERT de Nantes.

 

Si vous souhaitez télécharger les fiches explicatives cliquez sur les liens ci-dessous :

Fiche 1 : Je fais une demande d'échange de permis de conduire d'un pays de l'Union européenne ou de l'espace économique européen

Fiche 2 : Je fais une demande d'échange de permis de conduire issu d'un pays n'appartenant ni à l'Union européenne, ni à l'espace économique européen et je suis français ressortissant d'un pays de l'Union européenne, de la Suisse ou de Monaco

Fiche 3 : Je fais une demande d'échange de permis de conduire issu d'un pays n'appartenant ni à l'Union européenne, ni à l'espace économique européen et je dois me rendre en préfecture pour obtenir un titre de séjour ou je possède un visa long séjour valant titre de séjour

Fiche 4 : Je fais une demande d'échange de permis de conduire issu d'une collectivité d'outre-mer ou de Nouvelle-Calédonie

 

 



 



 

L'Etat de reconnaissance de catastrophe naturelle a été reconnu à Mimet, pour la période du 1er janvier 2016 au 31 décembre 2016

      

 



 

 



 



 

 

 

 

 



 

La Glacière de Mimet

 

En 1642 Mimet a eu le privilège de construire la première glacière de Provence. Louis XIII et Mazarin en personne ont signé une lettre patente pour son exploitation.

La glace produite sur place, grâce à une source et un bassin de congélation était stockée dans cette glacière (12 mètres de profondeur, 7 mètres de diamètre).

C’est un bâtiment industriel qui fonctionna de 1646 à la Révolution pour le plus grand plaisir des Marseillais et des Aixois qui pouvaient rafraîchir les vins (à 6° - 7°) et confectionner les sorbets et les jus de fruits. La glace était acheminée à travers l’Etoile jusqu’à la Débite, lieu de vente de la glace en limite de la Commune d’Allauch.

La Mairie de Mimet a débuté en 2015 la réfection de ce monument atypique, avec le soutien du Conseil Départemental des Bouches-du-Rhône.

Si vous souhaitez visualiser la photosphère de la Glacière de Mimet réalisé par le CAUE13, cliquez-ici

 


  • A la Mairie, des fonctionnaires efficaces, et deux exceptions ...

 

Les services municipaux sont, aujourd'hui, particulièrement performants. Les agents assurent leurs tâches avec un grand engagement. Par le passé, il y a eu certains abus qui ne sont plus tolérés aujourd'hui, surtout dans un contexte de restructuration budgétaire.

A la Mairie de Mimet, on sait se serrer la ceinture, ainsi les excès ne sont plus tolérés.

A la Mairie de Mimet, deux fonctionnaires municipales sont régulièrement en maladie depuis fin 2012. Elles ont été embauchées au service municipal de l'entretien des écoles bien avant l'élection de l'équipe municipale actuelle, élue en 2001.

A la Mairie de Mimet, cette technique de mise en maladie était courante en 2002, après l'élection du Maire actuel.

Souvenez-vous, après la grande grève de la CGT en 2002, le principe était de bloquer la commune et de faire payer la Mairie pour des "maladies professionnelles"...

En effet, cette technique est à l'image de quelques autres fonctionnaires, tous membres du même syndicat, qui avaient pris "la feuille de maladie" en 2002 comme une opposante actuelle (ex-fonctionnaire de la Ville de Gardanne, qui avait été embauchée en 1980 à la Mairie de Mimet et qui était restée près de 6 années en maladie, payée par les contribuables communaux...). 

Il faut rappeler que les fonctionnaires municipaux ne sont pas payés par la sécurité sociale mais par les mairies. 

Ainsi, une fonctionnaire municipale vient d'attaquer la Mairie au tribunal pour des motifs variés comme "harcèlement" ou "non-respect des procédures" (saisine des comités médicaux,...).

L'audience au Tribunal Administratif a eu lieu jeudi 20 avril. Cette agent était absente et représentée par un avocat. 

M. le Maire de Mimet était, quant à lui, présent au Tribunal pour représenter la Mairie.

Le Juge du Tribunal a donné raison à la Mairie de Mimet. Ce qui prouve bien que la Mairie est de bonne foi.

Dans cette affaire, comme dans d'autres, la Mairie n'a pas fait appel à un avocat. Ce sont les services municipaux de Mimet qui ont assuré la défense de la Mairie et de l'argent public. 

La Mairie a gagné sans dépenser 1 euro d'argent public... et cette agent a été déboutée, comme en son temps, cette autre personne, également agent municipale, avait été déboutée pour avoir injustement accusé le maire de Mimet...

Heureusement que les fonctionnaires de la Mairie sont efficaces et consciencieux.

 


 

  • La Façade de La Mairie … 

 

Quelques personnes de l’opposition municipale, comme à leur habitude, ont encore répandu une nouvelle rumeur selon laquelle la devise de la République « Liberté Egalité Fraternité » avait disparu de la façade de la Mairie de Mimet. Pourtant ces mêmes personnes ne s’étaient pas inquiétées de l’absence de notre devise sur le fronton de la Mairie lorsqu’elles en étaient responsables…

 

Retour sur l’histoire de notre précieuse devise de la République qui avait été oubliée pendant plus d’un siècle…

 

Une Mairie sans sa devise « Liberté Egalité Fraternité » est comme un pays sans drapeau.

L’équipe municipale actuelle avait à cœur d’inscrire sur le fronton de la Mairie ces trois mots, pétris d’humanisme, qui fondent notre république. « Liberté Egalité Fraternité », trois mots indissociables, symboles de notre idéal républicain et qui ne sont pas de simples tatouages sur les façades des Mairies de France.

Les photos ci-après démontrent que les mensonges ne résistent pas aux faits.

 

 

 

 

 

 

Sur la façade étaient inscrits en lettres de ciment moulé « République Française », et « Mairie ». La devise de la République y était absente en 1900. Mais tout au long du 19ème siècle aucune municipalité n’avait tenté de remédier à cet oubli, y compris la municipalité communiste Chauvière qui avait pourtant rénové sa façade en 1999…

 

 

 

 

 

 

 

En 1999, les précédents dirigeants de la Mairie avaient encore oublié cette devise, symbole d’un peuple, lorsque la façade a été rénovée.

Pourtant ces trois mots soudent l'ensemble des Français autour des valeurs communes qui font de la France la nation qui est la nôtre.

Cette photo (ci-contre) prise lors de la grande grève des fonctionnaires municipaux CGT de 2002 prouve que la devise de la République était encore absente de la façade de la Mairie. En 1999, la mairie avait pourtant été rénovée et rehaussée par l’ancienne municipalité pour accueillir de nouveaux bureaux. A cette occasion la façade a été peinte en blanc, mais notre devise n’a toujours pas été inscrite et seuls les mots « République Française » et « Mairie » ont été badigeonnés.

 

 

 

 

 

 C’est au 21ème siècle, en 2004, que la devise a été inscrite en lettres d’or sur la façade de la Mairie de Mimet par la municipalité actuelle. Il aura fallu  attendre plus d’un siècle !

 A l’élection municipale de 2001, l’engagement avait été pris par la municipalité actuelle, fortement attachée aux valeurs républicaines, d’enrichir le fronton de  la mairie de la devise de la République. C’est le 14 Juillet de 2004, que la devise de la République a été enfin consacrée ! C’est en lettres d’or que la devise  « Liberté Egalité Fraternité » est apparue pour la première fois sur la façade de la mairie. Le regrettable oubli de 1999 a été enfin réparé, par la majorité  actuelle. Il était temps !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 En fin 2016, les travaux de façade de la mairie ont été entrepris pour la rénover totalement. Après 13 années d’intempéries Mimétaines toutes les lettres ont  été démontées pour être restaurées.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Ces lettres sont en cours de rénovation. Elles seront posées dans les semaines prochaines.

 

 

 

 

 

 

 

 

La façade de la Mairie a été la dernière des façades restaurées du centre village. Après l’église, les remparts du Château, le presbytère, la Maison de la Mémoire, l’ancienne Mairie, nous avons terminé les opérations de valorisation du centre-village par la Mairie actuelle.

Nous avons choisi de valoriser le travail des maçons et des artisans tailleur de pierres en ressuscitant les pierres de tailles trop longtemps masquées par des enduits peints. Ce travail long et fastidieux a permis de mettre à jour les pierres d’origine et de rendre au village son cachet d’antan, ajoutant ainsi de la valeur au patrimoine public de notre commune et aux patrimoines privés.

Les pierres taillées désormais apparentes s’harmonisent parfaitement avec nos paysages pour le plus grand plaisir des Mimétains et des promeneurs.

Aujourd’hui, la façade de la Mairie incruste ses pierres dans le futur et la devise « Liberté Egalité Fraternité » accompagnée des mots « Mairie » et « République Française » devraient orner encore, et pour les siècles prochains, la façade de la Mairie de Mimet, si la Métropole de Marseille ne vient pas dissoudre et manger notre belle commune de Mimet…